Articles

Quelle super mamie êtes-vous ?

Ah ! Les mamies ! Peu importe leur âge, leur style, leurs petits défauts ou leurs grandes qualités, elles nous sont si précieuses ! À l'occasion de leur fête, amusons-nous à les découvrir par cet instantané des 12 signes. 

Et n'oublions pas : grand-mère un jour, grand-mère toujours !

Bélier – Mamie rock'n roll !

Dynamique, vous sautez dans vos rollers, trop heureuse d'exécuter vos dernières pirouettes devant vos petits-enfants que vous entraînez dans toutes vos aventures. Antidote à l'ennui, sportive, énergique, vous avez tout pour leur plaire !

Taureau – Mamie gâteau !

Chez vous, la semaine du goût , c'est tous les jours ! Grâce à vos petits plats et gâteaux généreux, vos petits-enfants éduquent leur palais à la bonne cuisine. Dans une ambiance propice au bien-être, ils grandissent avec le sens des vraies valeurs.

Gémeaux – Mamie clown !

Les blagues, les grimaces, ça vous connaît ! Espiègle, imaginative, curieuse, vous vous intégrez parfaitement au groupe de copains de vos petits-enfants. Quelle que soit la situation, vous vous adaptez. Toute la joyeuse bande vous adore ! Vous êtes leur copine préférée ! 

Cancer – Mamie doudou !

Vous inventez des histoires que vous réservez à vos petits enfants. Ils se sentent fiers de leur privilège ! Toujours à l'écoute de leurs chagrins, prête à ouvrir vos bras pour les cajoler, les réconforter, leur donner confiance, vous symbolisez leur refuge. 

Lion – Mamie star !

Fashion jusqu'au bout des ongles, vous relookez vos petits-enfants de pied en cap ! Ils doivent vous faire honneur, de toute manière, aucun doute n'est possible, ce sont les plus beaux... puisqu'ils vous ont comme mamie ! Et puis votre générosité est infinie !

Vierge – Mamie dévouée !

Toujours là pour accompagner vos petits-enfants aux anniversaires, les récupérer aux activités extra-scolaires, les aider aux devoirs. Reine de l'organisation, vous gérez parfaitement les contraintes, l'hygiène, les repas, bref, vous êtes parfaite ! 

Balance – Mamie douceur !

Avec vous, jamais de disputes ! Le dialogue avant tout. Vous apprenez à vos petits-enfants à privilégier la parole. Ils apprécient d'être écoutés et de pouvoir s'exprimer en toute liberté. Ils grandissent dans le respect d'eux-mêmes et d'autrui. Bravo !

Scorpion – Mamie magicienne !

Vos petits-enfants n'ont aucun secret pour vous. Vous lisez dans leurs pensées, ressentez leurs états d'âme, devinez leurs chagrins. Un seul regard vous suffit pour les comprendre. Vous leur inspirez confiance. Pour eux, impossible de vous mentir, vous décodez leurs ruses ! 

Sagittaire – Mamie baroudeuse !

Avide de découvertes et d'aventures, vous transmettez le goût de la randonnée et du voyage à vos petits-enfants, enchantés de votre présence lors des chasses aux trésors ! Auprès de vous, ils se sentent libres, s'ouvrent au monde avec le meilleur guide qui soit !

Capricorne – Mamie attentionnée !

Vos petits-enfants vous aimeraient un peu plus rigolote ! Cependant, votre assurance, votre sérieux et votre savoir étendu les rassurent plus qu'ils ne l'admettent. Vous compensez votre manque de fantaisie par une infinie douceur, et c'est bien là le principal pour eux !

Verseau – Mamie connectée !

Libre et indépendante, vous apparaissez dans la vie de vos petits-enfants au moment où ils s'y attendent le moins ! Créer la surprise, sortir des sentiers battus, vous adorez, vous prenez plaisir à les « déprogrammer » ! Fiers de leur mamie geek, ils adorent quand vous les battez aux jeux vidéos !

Poissons – Mamie conteuse !

Sensible et rêveuse, vous nourrissez vos petits-enfants de contes magiques, d'histoires extraordinaires peuplées de fées, de lutins, de créatures plus ou moins inquiétantes mais fascinantes. Vous jouez toutes les voix et les cris des animaux ! Captivés par vos récits, ils s'endorment le sourire aux lèvres...

La méditation Tonglen

ponton et lac

 

Nous abordions, il y a plusieurs semaines, la méditation puis découvrions ensemble le mois passé, la méditation kundalini. Une autre forme méditative mérite cependant qu’on lui prête attention : la méditation Tonglen. Lien entre soi et l’extérieur, la méditation Tonglen est une invitation au lâcher-prise et à l’acceptation. Comment se distingue-t-elle des autres types de méditation ? Qu’apporte-t-elle ? Comment s’applique-t-elle au quotidien ? Présentation d’une méditation qui a fait ses preuves.

Méditation Tonglen, les origines

Au sens littéral, la traduction du terme tibétain « Tonglen » signifie « donner-recevoir », résumant à la perfection l’esprit de cette pratique méditative. Puisant ses origines au cœur du bouddhisme, la méditation Tonglen fait partie des principes du Lojong (pratique bouddhiste permettant de développer l’esprit d’éveil) conférés par le maître indien Atisha Dipankara Shrijnana né en 982. Mises par écrit au cours du 11ème et 12ème siècles, les instructions de la pratique de la méditation Tonglen ont évolué dans les décennies suivantes avant d’être compilées dans Les slogans d’Atisha par Chekawa. Il est dit que le quatorzième Dalaï-Lama pratiquerait d’ailleurs la méditation Tonglen chaque jour. Mais sur quelle idéologie repose-t-elle ?

Méditation Tonglen, vision, approche et impact

La méditation Tonglen se forge sur l’idée de l’ouverture aux autres et au monde. Une ouverture qui favoriserait la transformation profonde de celui qui consent à surmonter les obstacles et les réticences qui s’opposent généralement à cette ouverture. Pour y parvenir, la méditation Tonglen se révèle l’apprentissage de l’absorption de ce qui est négatif pour le restituer sous une forme positive. Ainsi, la méditation Tonglen permettrait d’aider à dépasser ses peurs et à développer une bien meilleure capacité d’acceptation des évènements extérieurs. Atypique, cette pratique méditative semble illogique puisqu’il est courant dans la nature humaine de se décharger du négatif en ramenant à soi le bien. Ici, il s’agit d’effectuer l’inverse, de canaliser le négatif à l’intérieur de soi et de le changer en une force positive propulsée vers l’extérieur. La méditation Tonglen peut être visualisée comme un échange de soi-même avec autrui : en inspirant, on prend sur soi avec compassion la souffrance d’une personne précise ou du monde entier et, en expirant, on renvoie de la bienveillance et de la paix. Pratiquer la méditation Tonglen évoque le désir de réduire un attachement égoïste, de créer un karma positif au travers du don et de l’aide, de développer la sérénité et la bodhicitta (l’esprit d’éveil) et de réduire son sens de la renonciation. Il s’agit de renverser la tendance à se durcir et renfermer en cultivant plutôt l’amour et la compassion. Comment mettre en pratique la méditation Tonglen ?

Comment pratiquer la méditation Tonglen ?

Plusieurs manières d’appréhender la méditation Tonglen existent. Cependant, toutes nécessitent un éveil premier de la vigilance et de demeurer dans la nature de l’esprit. Un travail qui s’effectue sur le long terme. Quel que soit le type de pratique de méditation Tonglen sélectionné, il est intéressant de débuter la méditation en s’asseyant et ramenant l’esprit en lui-même. Les pensées doivent être apaisées, sans être traitées ou suivies. Calme et concentration sont requis pour que puisse s’éveiller légèrement la vigilance et débuter la pratique. A vous de choisir ensuite la méditation Tonglen qui vous intéresse le plus sur l’instant.

La méditation Tonglen pratiquée sur l’environnement

Ce premier type de méditation vise à répandre autour de soi calme, joie et clarté en purifiant l’atmosphère. Humeur et états d’âme ont une emprise sur notre mental, il s’agit dans cette pratique, d’en prendre conscience. Si tout paraît sombre, inspirez en absorbant mentalement tout ce qui vous paraît malsain. Lors de votre expiration, offrez mentalement joie, clarté et pureté à l’atmosphère afin de l’assainir ainsi que votre esprit. Ceci est une excellente base pour débuter.

La méditation Tonglen pratiquée sur soi-même

A l’inverse de la méditation Tonglen sur l’environnement, la méditation Tonglen sur soi-même se divise en deux aspects, faisant communiquer ce qui souffre ou est négatif à l’intérieur de soi avec compassion et ce, sans jugement. Pour appliquer ce type de méditation, imaginez que vous vous divisez en deux parties. La première est un aspect de vous empli de compassion, aimant et chaleureux. Invoquez-le comme un véritable ami, toujours à votre écoute, qui vous conseille sans jamais vous juger. La seconde partie représente un aspect de vous blessé, incompris, trahi, frustré, en colère. Une version qui aurait subi une injustice, qui aurait souffert. Maintenant que ces deux aspects sont conçus, figurez-vous que le premier, plein de compassion, ouvre son cœur complètement, accepte et embrasse toutes les douleurs, les souffrances, les négativités de votre deuxième partie. Ému, ce second aspect finit lui aussi par s’ouvrir, et dans une étreinte entre vos deux aspects, toute souffrance disparaît. Cette « réconciliation », cette acceptation se fait lors de l’expiration. Le premier aspect envoie alors au second son amour guérisseur, sa confiance, sa joie, son bonheur et son confort.

La méditation Tonglen pratiquée dans une situation vivante

Pour la méditation Tonglen appliquée dans une situation vivante, plongez au cœur de vos souvenirs pour faire ressurgir une situation où vous avez mal agi, où vous vous sentez coupable, où vous regrettez vos actes. En inspirant, acceptez l’entière responsabilité de ces derniers dans ce contexte précis, sans tenter de justifier votre comportement. Reconnaissez simplement ce que vous avez mal fait et demandez pardon. En expirant, distillez réconciliation, pardon, guérison et compréhension. De façon figurative, le blâme est inspiré tandis que la réparation est expirée. Cette méditation Tonglen pratiquée dans une situation vivante peut offrir le courage de rencontrer la personne à qui vous avez fait du tort et de trouver la volonté de lui demander pardon, en face et de la manière la plus sincère qu’il soit.

La méditation Tonglen pratiquée pour les autres

Concernant le dernier type de pratique de méditation Tonglen, une personne dont vous êtes très proche doit se présenter dans votre esprit. De préférence une personne en souffrance (physique, psychique, etc.). En inspirant, imaginez prendre sur vous toutes ses douleurs, ses souffrances avec la plus grande compassion. Durant votre expiration, vous allez lui envoyez chaleur, amour, joie, bonheur et guérison. Ensuite, élargissez progressivement le cercle de votre compassion en l’étendant aux autres personnes dont vous vous sentez très proches puis à celles qui vous indiffèrent, ensuite à celles que vous n’aimez pas (ou avec qui vous êtes en conflit) jusqu’à l’étendre à celles que vous détestez profondément. Vous offrez ainsi à votre compassion la possibilité de devenir universelle et d’étreindre, sans exception, tous les êtres vivants.

Tout savoir sur la méditation Kundalini

 

La radiesthésie

pendule

 

On lui affuble de nombreuses accointances. Avec les voyants majoritairement mais aussi les guérisseurs ou les magnétiseurs. La radiesthésie semble connue de tous et demeure pourtant très différente de ce qu’on l’imagine. Qu’est-elle en réalité ? A quoi sert-elle ? A-t-elle réellement un lien avec la voyance ? Découverte d’une méthode efficace bien qu’encore confidentielle.

La radiesthésie : définition en quelques mots

Science pour certains, inefficace pour d’autres. La radiesthésie (du latin « radio » radiation et grec « aisthesis » sensation) est surtout un procédé divinatoire reposant sur la détection des ondes magnétiques émises par les êtres vivants, la nature et les objets. La radiesthésie est usitée dans des domaines variés tels que : 

- la divination

- la sourcellerie, pour la recherche d’eau dans le sol 

- la géobiologie, afin d’étudier les influences de l’environnement sur le vivant à l’image des ondes liées aux champs magnétiques, courants d’eau souterrains, failles géologiques ou réseaux métalliques

- la radionique qui s’occupe de l’action à distance des ondes de formes

- la recherche sur plan ou sur carte dans le but de retrouver des personnes disparues ou des sources

Histoire de la radiesthésie

Ancienne est l’histoire de la radiesthésie, son emploi remontant à l’Antiquité. Des premières boules de bois percées retrouvées dans les tombeaux de la Vallée des Rois, en passant par la Bible où il est indiqué que Moïse avait la réputation d’être un excellent sourcier faisant jaillir l’eau du rocher, la radiesthésie semble avoir de tout temps fait partie de la vie de l’homme. Grecs et Romains utilisaient les baguettes dans un but divinatoire (en plus de la sourcellerie), tandis qu’au Moyen-Age, elles ont suscité la confusion entre les termes « sourcier » et « sorcier ». C’est au 17ème siècle que les baguettes s’imposent dans la recherche de minerais, notamment au travers des prospections menées dans toute l’Europe par les époux Beausoleil. Ils désiraient découvrir le maximum de gisements afin de rendre sa grandeur à la France. Ils en mirent plus de 150 à jour… avant de finir emprisonnés pour sorcellerie. Les époux Beausoleil avaient d’ailleurs créé 7 baguettes différentes, chacune spécialement étudiée pour détecter un métal bien particulier : la lumineuse pour l’or, l’éblouissante pour l’argent, la sautante pour le cuivre, la battante pour l’étain, la trépidante pour le plomb, la tombante pour le fer et la relevante pour le mercure. A la même époque, les premiers pendules basiques seraient apparus. Le terme de « radiesthésie » est posé en 1929 par l’Abbé Bouly. L’avènement de la médecine moderne supplante cependant son utilisation bien qu’elle continue à être utilisée aussi bien en divination que dans certains domaines de recherche. Comment fonctionne-t-elle plus précisément ?

Comment pratique-t-on la radiesthésie ?

Divinatoire ou employée à d’autres desseins, la radiesthésie, pour fonctionner, nécessite l’emploi de supports. Quels sont-ils et quelles actions ont-ils ?

Le pendule, premier support en radiesthésie

Relativement moderne, le pendule s’apparentait dans sa forme première, à un anneau suspendu au bout d’un fil. Prolongement du corps et de l’esprit de celui qui le manipule, il est un amplificateur d’ondes réagissant aux vibrations émises par le sol, les êtres humains, les métaux, l’eau, etc. On le retrouve majoritairement dans le domaine de la voyance et l’utilisation d’un pendule divinatoire permet d’obtenir des réponses « oui » / « non » dans l’ensemble des domaines de la vie du consultant, ce qui en fait un support très prisé par les voyants sérieux tels que ceux rencontrés sur Avigora. La question posée doit être fermée afin d’obtenir une réponse : « oui » si le pendule tourne en rond, « non » s’il se balance d’un côté à l’autre.

Les baguettes, le second support de radiesthésie

Nous l’avons évoqué plus haut, la baguette du sourcier servait à identifier les points d’eau. Simple à fabriquer, en saule ou noisetier, à partir d’une branche fourchue dépourvue de feuilles et bourgeons, le sourcier n’avait plus qu’à apprendre à la tenir convenablement. Paumes tournées vers le haut puis refermées de sorte à serrer les branches de la baguette dans les mains, il suffisait ensuite d’écarter les mains pour soumettre la baguette à une certaine tension tout en faisant attention à ne pas éloigner trop les fourches sous peine de briser l’ensemble. Le sourcier se déplaçait alors sur un périmètre précis et guettait la bascule de la baguette signifiant que la source était proche.

Autre alternative en radiesthésie, l’antenne de Lecher

Rendant hommage au physicien allemand Ernst Lecher (mesure vibratoire et vitesse de l’onde électromagnétique), l’antenne de Lecher inventée par Reinhard Schneider puis améliorée par Walter Kunnen et cinq autres chercheurs de spécialités différentes, permet de déceler de multiples problèmes dans des domaines précis (failles telluriques, maux du corps, etc.). Elle se compose de deux fils de Lecher disposés parallèlement et entre lesquels se trouvent un système de graduation et un curseur. Une masse est également reliée à l’antenne grâce à un fil. Lorsque les ondes varient, le curseur bouge. L’antenne est tenue grâce à ses deux branches latérales rappelant la baguette du sourcier.

La planche de radiesthésie, l’ultime support

Si les trois premiers supports précédemment expliqués permettent de détecter les ondes, la planche de radiesthésie confère des réponses plus précises sur un choix plus ample en se combinant au pendule. Le cadran de la planche peut être composé de lettres (afin de former des mots), de pourcentages ou encore de causes potentielles de perturbations, etc. La plus connue est la planche de Bovis inventée en 1900 par Alfred Bovis et concédant des informations sur la vitalité énergétique d’un lieu ou d’un corps. 

Un radiesthésiste est-il forcément un voyant ?

Et bien… non. Un radiesthésiste n’est pas un voyant ou du moins il n’est en rien nécessaire de posséder le don de voyance pour pratiquer la radiesthésie. Si radiesthésiste et voyant possèdent tous deux une forte sensibilité et une capacité de perception plus élevée que les autres et travaillent également avec un pendule, leurs buts divergent. Un radiesthésiste est là pour poser un diagnostic ou émettre des hypothèses (présence ou non d’une source par exemple), il ne fera en rien des prédictions. Si c’est cet aspect qui vous intéresse, il vous est conseillé de vous rapprocher d’un voyant sérieux comme ceux présents sur Avigora, faisant appel au pendule divinatoire et qui sera donc en capacité de vous apporter guidance et conseils précieux sur votre vie.

Comment utiliser le pendule divinatoire ?

 

Relations au travail avec ses collègues et sa hiérarchie

bureau-et-ordinateur

 

C’est un fait, nous passons plus de temps avec nos collègues et supérieurs hiérarchiques qu’avec nos conjoints et enfants. Si l’entourage professionnel ne relève en rien d’un choix personnel, s’assurer une bonne entente sur son lieu de travail est néanmoins essentiel pour contribuer au bien-être professionnel et s’assurer de la bonne progression de sa carrière. Comment gérer les relations avec nos collègues et nos supérieurs hiérarchiques ? Quelles erreurs sont à éviter ? Peut-on faire entrer son entourage professionnel dans sa sphère privée ? Réponses. 

Conseils et erreurs à éviter pour entretenir de bonnes relations avec ses collègues

Entretenir de mauvaises relations sur son lieu de travail peut vite transformer le quotidien en enfer. Se sentir isolé, irrité par la présence d’autrui peut vite entamer votre moral et votre motivation, jusqu’à nuire à l’entreprise. Pour éviter de frôler le burn-out, quelques conseils pour se faire apprécier de ses collègues.

5 conseils pour se faire apprécier par ses collègues

- Établir un contact positif et cordial avec chacun. Essayez de vous souvenir du prénom de chaque personne avec qui vous collaborez. Un salut personnalisé le matin vous permettra d’établir un premier contact. Aucun risque d’être perçu comme une personne individualiste ou hautaine si vous agissez de cette façon. Au sein de votre service, n’hésitez pas à inviter vos collègues à déjeuner avec vous. Il est toujours plus agréable pour tout le monde de passer du temps ensemble, hors des dossiers. C’est un excellent moyen de vous connaître, de créer des liens (et qui sait, des amitiés), d’être parfaitement intégré à votre entreprise. Songez qu’il est toujours appréciable de se sentir remarqué, valoriser. Glissez un compliment (sur un dossier par exemple) à un collègue si vous en avez l’opportunité. 

- Rendez service à vos collègues. Un dossier sur lequel vous pouvez intervenir ? Une journée de congés à échanger ? Un chargeur à prêter pour dépanner ? Soyez à l’écoute de vos collègues et, si vous le pouvez, n’hésitez pas à rendre de menus services. Recevoir de l’aide –quelle qu’elle soit- lorsque le besoin se fait ressentir, est toujours bien perçu.

- Apprenez à écouter et bien communiquer. Considérer les points de vue de tous, c’est montrer que vous portez à chacun une réelle attention. Une bonne communication fluidifie le travail et contribue à de meilleurs liens.

- Faites bien votre travail. Le fait d’accomplir correctement votre travail est une condition essentielle pour maintenir de bonnes relations avec vos collègues. Rien de plus agaçant que de devoir rattraper les erreurs d’autrui et de subir une charge de travail supplémentaire. Faites preuve d’autonomie et essayez –sauf nécessaire- de ne pas solliciter les autres à tout bout de champ.

4 erreurs courantes à éviter pour continuer à entretenir de bonnes relations avec ses collègues

- Évitez les commérages. S’il est humain de vouloir partager avec ses collègues ses ennuis au bureau ou de discuter de ceux d’autrui, gardez-vous cependant de le faire. N’oubliez pas que tout commérage et toute critique pourrait rapidement remonter aux oreilles de l’intéressé et se retourner contre vous. Discuter du divorce d’untel, des amourettes possibles entre deux collègues, vous vaudra plus d’inimités que vous l’imaginez.

- Évitez les coups de fils personnels. Votre lieu de travail doit être consacré à… votre travail. Vos collègues n’ont pas besoin de savoir que votre fils ira chez le dentiste la semaine prochaine, que vous-même avez booké un rendez-vous chez votre gynécologue ou que la petite dernière ira bien à son spectacle de danse. Si vous ne pouvez faire autrement et que vous devez passer un appel personnel, isolez-vous et songez que votre voisin de bureau n’a besoin ni d’entendre ni d’être dérangé dans ses occupations professionnelles. 

- Prêtez attention à votre comportement. Regarder une vidéo sur Facebook, vous plaindre en permanence, soupirer ou râler constamment… Autant de points qui pourront rapidement agacer vos collègues. Une fois de plus, souvenez-vous que vous êtes dans un cadre professionnel et que si certains de vos défauts peuvent être attendrissants pour vos proches, ils pourront se retourner contre vous dans ce contexte tout à fait différent. Silence, mesure, et modération sont de mise.

- Ne déballez pas votre vie privée en permanence. Raconter la vie de vos enfants, discourir sur vos dernières conquêtes amoureuses (ou sexuelles), montrer l’intégralité des photos présentes sur votre smartphone… Sachez établir une frontière entre la sphère professionnelle et votre vie privée. Certes, rien ne vous empêche d’évoquer certains aspects de votre vie personnelle tant que ces derniers demeurent rares et ne versent pas dans l’intime. Vous éviterez bien des commérages et les regards lassés de vos collègues. 

Relations au travail avec ses supérieurs hiérarchiques, établir la juste distance ?

S’il demeure toujours possible de nouer de réelles amitiés avec ses collègues, qu’en est-il de la relation avec ses supérieurs hiérarchiques ? Aussi agréables et sympathiques soient-il, il est important de se souvenir que votre patron demeure avant tout votre supérieur. En ce sens, un certain respect et une certaine distanciation doivent être mis en place pour que votre relation avec lui demeure cordiale et agréable. Certes, certains patrons ont largement tendance à faire peser leurs humeurs sur leurs salariés ou sont parfois dénués du moindre leadership, se révélant au final, plus nocifs à l’entreprise que bénéfiques. Dans le cadre d’une relation « normale », quelques conseils à mettre en pratique pour entretenir une relation saine avec sa hiérarchie. 

- Déterminez ce que votre supérieur attend de vous. Si certains chefs énoncent clairement les tâches qui incombent à chaque salarié, d’autres attendent que vous satisfassiez leurs exigences sans précision aucune. Si vous doutez, demandez-lui –avec diplomatie- des détails sur le travail premier que vous avez fourni. N’ayez pas peur de demander des informations complémentaires, cela évitera bien des malentendus par la suite.

- Tenez compte de la disponibilité de votre chef. Vous avez besoin de conseils ? De son aval sur l’avancée du projet ? Parfait. Cependant, vous n’êtes pas le seul à le solliciter. Pour que vos demandes ne soient pas perçues comme une charge complémentaire de travail, dans la mesure du possible, essayez de fournir le maximum d’informations utiles pour que le retour puisse être clair et rapide. 

- Sachez accepter les critiques si elles sont fondées. Votre patron vous fait une remarque ? Prenez le juste recul pour tenter de discerner si elle est fondée. Si certains chefs ne sont pas avares de critiques ou remarques destinées à rabaisser leurs salariés, d’autres sont néanmoins plus justes et essayent uniquement de pousser leurs employés à s’améliorer. 

- Proposer au lieu de critiquer. Essayez de conserver une attitude constructive et d’apporter des pistes de réflexions différentes si vous estimez qu’il serait intéressant d’y prêter attention. 

- Patienter au lieu de réagir. Ce dernier conseil est l’un des plus importants. Si quelque chose vous met hors de vous, ne débarquez pas dans le bureau de votre patron ou ne lui envoyez pas de mail incendiaire immédiatement. Cette réaction sera forcément contre-productive et risquera de jouer contre vous (même si vous avez raison sur le sujet de votre énervement). Prenez le temps de vous calmer et de poser votre réflexion et vos arguments. 

Quelques conseils pour s'épanouir au travail

 

Méditation Kundalini

femme-yoga-lac

 

Libératrice, exaltante, stimulante… les adjectifs ne manquent pas en évoquant avec ses adeptes, la méditation Kundalini.  Si le mois dernier nous abordions ici-même la méditation, en voici une de ses formes méritant un éclaircissement global. Qu’est-elle exactement ? De quelles façons se distingue-t-elle des autres types de méditation ? Comment la pratiquer et quels bénéfices en retirer ? Retour sur le sujet.

Méditation Kundalini, qu’est-ce que c’est ?

Se différenciant parmi les multiples formes de méditation, la méditation Kundalini, ancienne, s’entoure d’une aura mystérieuse, provoquant à la fois fascination et craintes. Popularisée en Occident par le courant New Age, la méditation Kundalini prend source dans le concept de Kundalini signifiant « enroulé en spirale » en sanscrit. Cette « énergie des profondeurs » selon certaines écoles, est symbolisée par un serpent lové au bas de la colonne vertébrale, dans la région du sacrum, autrement dit le siège du chakra racine. Les pouvoirs de la Kundalini sont sujets à de nombreux fantasmes car, rondement effectué, un parfait déploiement de la Kundalini pourrait permettre d’atteindre l’Eveil. Un Graal difficile à atteindre mais qui n’empêche nullement de profiter des vertus et autres bienfaits – tant sur le plan spirituel, sexuel, énergétique et physiologique - procurés par son activation. Difficile à décrire et pourtant disponible en chacun de nous, comment accéder à cette énergie ? Voyons de quelle manière se déroule une séance de méditation Kundalini.

Comment se déroule une séance de méditation Kundalini ? 

A l’inverse d’une méditation classique, la méditation Kundalini est une forme de méditation basée sur la pleine conscience et se déroulant sur 4 phases au minutage précis. Au vu de l’énergie mobilisée durant une session, il est recommandé de ne pas excéder l’heure de pratique. Nous vous invitons à découvrir de façon détaillée les phases composant la méditation Kundalini.

Première phase de la méditation Kundalini

Avant de débuter votre séance de méditation, munissez-vous d’un minuteur. Ce dernier vous sera utile pour connaître l’instant où vous passerez d’une phase à une autre. Cette première phase se déroule sur 15 minutes. Positionnez-vous debout, les bras le long du corps. Essayez d’évacuer toute tension. Libre à vous de garder les yeux ouverts ou de les fermer, l’important est de suivre votre instinct. Votre corps doit « parler » en tremblant et se secouant. Il est primordial de le laisser agir sans le bloquer, sans le juger ni vous juger. Cette sensation, ce tremblement doit vous envahir totalement jusqu’à vous fondre totalement dans le moment. Attention le tremblement doit être naturel, ne forcez pas le trait, ne jouez pas à trembler, le corps doit s’exprimer sans gêne ni interférence. 

Seconde phase de la méditation Kundalini

Le quart d’heure écoulé, il est temps d’entrer dans la seconde phase. De même durée (15 minutes), elle est une invitation à danser. Tout comme pour la première phase, laissez votre corps s’exprimer sans le forcer ou lui imposer quoi que ce soit. Votre corps doit être en totale liberté, danser dans une dimension à la fois physique et spirituelle. Cette danse libératrice doit faire naître en vous une énergie. Abandonnez-vous à elle en la faisant jaillir. Suite à ces 15 minutes, vous pouvez entrer dans la troisième phase. 

La troisième phase de la méditation Kundalini

Vous avez laissé votre corps s’exprimer, l’énergie surgir, exploser, circuler. Il est temps de tout stopper. La troisième phase de la méditation Kundalini vous invite à demeurer immobile 15 minutes durant. Assis ou debout, le choix vous revient. La seule contrainte est l’immobilisme le plus total. Cet arrêt forcé est une invitation à observer ce qui se passe en vous, ce qui s’épanouit, ce qui s’évanouit. Vos pensées ne doivent pas être suivies. Imaginez-les tels des voyageurs qui passent devant vous. Il est normal que vous éprouviez quelques difficultés à demeurer sans bouger dans les premières minutes suivant le début de cette troisième phase. Néanmoins, le calme devrait rapidement s’imposer à vous grâce à l’énergie précédemment dépensée. L’occasion d’entrer dans une méditation profonde débarrassée de toute contrainte.

La quatrième phase de la méditation Kundalini

Pour ces dernières 15 minutes de méditation, dans le silence, allongez-vous. En restant éveillé, commencez par vous relaxer. Les 45 minutes précédentes ont sans doute été intenses entre la dépense énergétique et la concentration forte due à la phase trois. Accueillez et offrez-vous un moment de calme et de bien-être régénérant. Ne cherchez ni à intellectualiser ce que vous avez vécu ou même à le verbaliser. Les yeux fermés, le silence doit régner. Expérience profonde et remuante, quels sont les bienfaits de la méditation Kundalini ?

Méditation Kundalini, quels bienfaits ?

Intense et animée, la méditation Kundalini est une expérience qui fera bouger votre corps mais aussi la manière dont vous le percevez. Il est certain qu’elle ébranlera vos convictions, remuant beaucoup de choses à l’intérieur. Alors pourquoi la pratiquer ? La méditation Kundalini apporte tout d’abord un rééquilibrage, tour à tour, des sept chakras principaux (ou centres énergétiques) du corps. Lors de la montée de la Kundalini, c’est une expérience d’éveil auquel est invitée le pratiquant, aussi bien au niveau physique qu’émotionnel et spirituel. La méditation Kundalini donne les clés pour activer et accéder à l’incroyable énergie vitale qu’est la Kundalini. Cette énergie qui est propice à favoriser la guérison et à revitaliser le pouvoir. Elle permettra une meilleure circulation de l’énergie vitale, une libération des tensions musculaires, nerveuses, évacuant le stress accumulé au fil des jours et de la vie active. Elle sera idéale pour qui cherche à renforcer sa confiance en soi, à réduire son stress, ses troubles du sommeil, sa fatigue chronique et à retrouver un meilleur équilibre global.

 

Quelques conseils pour débuter la méditation

 

Voyance à Bordeaux

chateau-miroir

De petit village gaulois à incontournable capitale du vin, Bordeaux est l’exemple même de la ville qui a su prospérer, au fil des siècles, en jouant ses atouts. Plongée au cœur de la bordelaise, de son histoire et, surtout de ses adresses de voyance à ne manquer sous aucun prétexte.

Bordeaux, maîtresse du Sud-Ouest

Bordeaux, la reine aquitaine, à deux pas de l’incontournable parisienne. Si le rapprochement fait grincer quelques dents dans la commune du Sud-Ouest, c’est que Bordeaux est un trésor que les habitants du chef-lieu de la région Nouvelle-Aquitaine, espèrent préserver le plus longtemps possible. Située en bordure des Landes de Gascogne, réputée mondialement pour ses vignobles et vins (surtout depuis le 18ème siècle), Bordeaux a su écrire son histoire au fil des siècles. De timide village de forgerons gaulois naîtra « Burdigala », ville romaine florissante. La ville passe par une phase anglaise au cours du 12ème siècle via l’union de Aliénor (héritière de Guillaume d’Aquitaine) à Henri de Plantagenêt (devenu roi d’Angleterre par héritage). Le couple va alors régner sur un vaste territoire qui déséquilibre les Capétiens, entraînant au passage, une guerre sans fin : la guerre de Cent Ans. Cette situation n’est pas sans profit pour Bordeaux. L’expansion et l’exportation viticole est en marche, notamment avec le claret. Bordeaux prospère et s’agrandit. Redevenue française en 1453, l’âge d’or de la belle aquitaine débute au 18ème siècle, toujours grâce au commerce du vin. Un vin dont la technique de vieillissement est désormais acquise et qui s’exporte vers l’Afrique et les Antilles. Bordeaux s’épanouit, se pare d’ensembles arborés grandioses. On y construit un Grand Théâtre, le palais Rohan et une multitude d’immeubles bourgeois et hôtels particuliers. Le 21ème siècle apporte à Bordeaux une mutation incroyable : tramway, aménagement des quais, réorientation de la ville vers le fleuve, mise en lumière des monuments les plus notables de la ville… De nombreux quartiers muent au fil des travaux et des créations mettant en valeur le patrimoine de la cité. Une mutation d’autant plus incroyable que la capitale du vin est maintenant à deux heures de train de Paris. 

Guide de la voyance bordelaise

Si chaque ville possède son petit lot d’adresses incontournables en gastronomie, loisirs et autres plaisirs, pourquoi ne disposerait-elle pas de son petit annuaire des bonnes adresses de voyance ? Choisir un voyant ne se fait pas à la légère. Se confier à un inconnu peut déjà être perturbant alors si l’interlocuteur ne fait guère preuve d’écoute, de professionnalisme et d’empathie… l’expérience s’avérera des plus déstabilisantes. Quitte à renoncer à la guidance positive qu’une consultation de voyance sérieuse peut apporter. A cette fin, pour une voyance Bordeaux, si, dans vos relations privées, nul n’est en mesure de vous diriger vers un professionnel de la voyance compétent et qu’il vous a été impossible de relever des noms pertinents lors du salon voyance Bordeaux, cette liste –non exhaustive- devrait répondre à vos attentes en vous communiquant des adresses de cabinets de voyance tout comme les tarifs pratiqués.

Voyance Bordeaux, quels avis ?

Voyance Bordeaux Cauderan ? Voyance Bordeaux forum ? Ou voyance Bordeaux et alentours ? Quel que soit le coin vers lequel vous souhaitez vous diriger, il y a certainement un ou plusieurs voyants réputés prêts à vous accompagner. Pour ces quelques adresses immanquables, citons Francis voyance, Dominique Voyance, Nathalie, Agathe ou encore Mélodie. Ajoutons à la liste les cabinets de Casilda, Eliane, Guy ou encore Ghislaine qui seront ravis de mettre leurs compétences à votre disposition.

Consultation de voyance sur Bordeaux, quels tarifs ?

Voyance traditionnelle, voyance marocaine ou encore voyance astrologique, pour une voyance sérieuse sur Bordeaux, comptez aux alentours de 60€ voir 75€. Cette fourchette de prix, pour une consultation d’1h à 1h30 est évolutif selon la notoriété du voyant. Certains voyants Bordeaux proposent d’autres services, allant de la séance sans limitation (tarif : 115€) à la consultation très ciblée autour d’une question ou thématique très précise. Pour ce cas précis, comptez 30€ pour une durée de 30 minutes. Mais consulter un voyant à son cabinet, est-ce pour vous ? Quels avantages y-a-t‘il à opter pour ce genre de consultation ?

Une consultation de voyance en cabinet, pour qui ? Pour quelles raisons ?

Qu’elle s’effectue à Bordeaux ou ailleurs, une consultation de voyance en cabinet s’avère très avantageuse, notamment pour les personnes ayant du mal à franchir le premier pas vers la voyance. Propice à une totale immersion, ce type de consultation de voyance réputée Bordeaux, invite le consultant à plonger dans une atmosphère calme et sereine. Un lieu neutre, d’écoute et de compréhension au sein duquel il saura trouver l’oreille attentive et la guidance nécessaire pour avancer sur son chemin de vie. Provoquer une rencontre en face à face avec un voyant sérieux, est une étape nécessaire pour certains consultants afin de se sentir en confiance et de pouvoir ainsi s’ouvrir à la discussion tout comme aux prédictions. Une discussion qui sera d’ailleurs facilitée si le consultant se laisse entraîner, grâce à l’ambiance du cabinet de voyance, dans un état d’ouverture et d’apaisement facilitant les confidences. Une consultation de voyance en cabinet sera donc parfaite pour qui appréhende de découvrir cet univers ésotérique, créant un entre-temps nécessaire avec le quotidien pour recueillir la guidance d’un médium sérieux.

 

Voyance à Lyon

Voyance à Marseille

Voyance à Toulouse

Voyance en Ile-de-France

 

Différences entre intuition et voyance

statue-voyance

 

Par facilité ou manque de connaissances concrètes sur le sujet, beaucoup présupposent que voyance et intuition sont intrinsèquement liées. A tort. Il suffit de creuser pour apercevoir que ce sont, en réalité, deux notions relativement distinctes. Le raccourci s’effectue sur certains aspects de la voyance tendant à être confondus avec de l’intuition. Comment donc différencier intuition et voyance ? Qu’est-ce que l’intuition ? Et qu’est-ce que la voyance ? Comment les reconnaître à coup sûr ? Éclaircissements.

L’intuition, une question de ressenti instantané

Commune à tous bien que s’exprimant à des degrés divers, il serait tentant d’affirmer que l’intuition est le premier pas menant sur le chemin de la voyance. Le terme d’intuition –aussi nommée intelligence intuitive- pourrait être remplacé par « pressentiment ». Elle prend la forme d’une sensation vague, furtive, nous informant de la survenue imminente d’un événement, sans qu’il soit possible de le décrire précisément. A une échelle plus ou moins grande, nous avons tous fait l’expérience de ce pouvoir instinctif : changer de chemin, anticiper une nouvelle, l’annulation d’un rendez-vous ou l’obtention d’un nouvel emploi… Cette fameuse petite voix, qui, si elle est écoutée, peut nous faire éviter un accident, une mauvaise rencontre ou, à l’inverse, obtenir une chose plaisante. La personne qui perçoit une intuition ne la maîtrise pas, elle se retrouve devant le fait accompli et il est souvent tentant de s’écrier « Je le savais ! ». L’intuition est un instinct qui s’exprime également au travers de sensations de « déjà-vu », une prescience qui, une fois constatée, nous amène à connaître le dénouement de la situation. Qu’il s’agisse d’un déjà-vu ou d’une petite voix, l’intuition, relevant de l’inconscient, est présente en chacun de nous, contrairement à la voyance. Pour quelles raisons ?

La voyance, un don

Si l’intuition, nous l’avons vu, est présente en chacun de nous, la voyance, elle, relève du don. Il serait malhabile de limiter la voyance au simple fait de prédire l’avenir. Pour schématiser, le voyant voit comme nous mais également des éléments qui échappent à notre perception. Il sait reconnaître ce qui a joué un rôle important dans votre passé tout comme ce qui aura une place primordiale dans l’avenir. Si, dans une intuition, tout est relativement flou et seules les grandes lignes sont perçues, en voyance, tout est au contraire très clair. Elle ne laisse nulle place à l’approximation, ne se limite pas au futur immédiat et est donc exempte de temporalité. Cependant, comment être certain de bien distinguer l’intuition de la voyance ?

Voyance ou intuition, les signes qui ne trompent pas

Pour différencier intuition et voyance, il faut savoir reconnaître le don du 6ème sens. C’est en effet sur cette notion que la confusion règne, permettant le fameux raccourci entre intuition et voyance. L’intuition est souvent envisagée comme une prédisposition qui, une fois développée, entraînera la naissance du don de médiumnité. Malheureusement, c’est faux. Il est très possible qu’une personne en apparence très intuitive ne soit pas pour autant dotée du don de voyance. L’intuition, à l’inverse de la voyance, n’a aucune emprise sur la temporalité ni même la précision nécessaire permettant d’être qualifiée de voyance. Elle n’est pas une « vue » seulement une sensation. Aussi, pour être certain de votre avenir et de recevoir la meilleure guidance possible, n’hésitez pas à solliciter l’aide d’un voyant présent sur Avigora. Il sera le mieux placé pour résoudre vos problématiques tout en vous guidant sereinement.

 

Quelles sont les règles de bonne conduite pour faire confiance à un site de voyance ?

 

Ecriture automatique

stylo-papier

 

Elle est une des pratiques spirites les plus plébiscitées de par sa simplicité. Si l’écriture automatique s’apparente, pour certains, à un jeu (qui peut être dangereux), elle demeure un excellent moyen de communiquer avec les esprits au travers d’un matériel simple et accessible. Qu’est-elle vraiment ? Comment la pratiquer sans danger ? Est-il pertinent d’y recourir seul ? Explications sur cette technique spirite incontournable.

Qu’est-ce que l’écriture automatique ?

Une brève définition serait de noter que l’écriture automatique est un procédé d’écriture dans lequel n’interviennent ni la conscience ni la volonté. Également nommée psychographie, l’écriture automatique s’impose comme l’une des pratiques spirites permettant de communiquer avec les esprits. Cette pratique est d’ailleurs rapportée en 1878 au sein de l’ouvrage De l’intelligence de Hippolyte Taine, décrivant à la fois son fonctionnement et le ressenti. L’écriture automatique nécessite la présence d’un médium ou d’une personne disposant d’aptitudes médiumniques afin de laisser un esprit (ou une présence) intervenir. De quelle façon se pratique-t-elle et quelles sont les raisons le plus souvent invoquées pour y recourir ?

L’écriture automatique, mode de fonctionnement

Cette technique est souvent favorisée car elle ne nécessite que très peu de matériel à savoir un stylo (ou crayon à papier) et quelques feuilles de papier. Le recours à l’écriture automatique s’apparente comme l’un des moyens permettant d’entrer en contact avec un défunt. Un échange parfois nécessaire pour pouvoir faire son deuil, comprendre ou dire les choses qui n’ont pas été dites. Comment une séance se déroule-t-elle exactement ?

Déroulé d’une séance d’écriture automatique

Une fois le matériel en votre disposition (feuilles et stylo / crayon), prenez le temps d’une courte méditation. Après avoir purifié la pièce où se tiendra la séance d’écriture automatique, installez-vous devant la feuille et prenez en main votre stylo. Il est important que ne pensiez plus à rien. Au bout de quelques instants, le stylo devrait bouger, traçant (pour les débutants) quelques lignes ou gribouillis dont le sens sera nul. Il faut souvent plusieurs séances pour que surviennent les premiers mots, phrases ou dessins concrets. Le sens sera ensuite à interpréter en fonction de la personne dont vous aviez désiré le contact. Cependant, notez qu’une séance d’écriture automatique, si elle n’est pas pratiquée par un médium, requière que vous soyez vous-même détenteur de capacités médiumniques pour être probante. N’oubliez pas non plus que l’écriture automatique signifie autoriser une entité à prendre possession d’une partie de votre corps (votre bras en l’occurrence). Aussi, quelques conseils avant de vous lancer dans une session de psychographie.

Conseils pour pratiquer une séance de spiritisme et de psychographie

- Préférez –si possible- le crayon à papier, meilleur « vecteur » de communication avec les esprits

- Ne vous lancez pas dans une séance si vous êtes fatigué ou en proie à des émotions négatives

- Songez à barrer l’accès du reste de votre corps à l’esprit

- Avant de contacter une personne défunte connue, pratiquez de façon plus libre

- Ne vous forcez pas, soyez patient

- Remerciez l’entité une fois la séance terminée

- Prévoyez du sel à disposer dans votre intérieur si vous avez dû faire partir l’esprit de force

Gardez à l’esprit qu’il est toujours possible de croiser la route d’esprits farceurs ou mal intentionnés… 

Dans quels domaines l’écriture automatique est-elle appliquée ?

Si l’écriture automatique est souvent utilisée à titre personnel ou expérimental, elle a régulièrement été une source d’inspiration dans de multiples domaines.

L’écriture automatique dans la littérature

Du temps du mouvement surréaliste, l’écriture automatique était prônée comme un moyen d’expression. Amplement plébiscité par André Breton, il en fera l’éloge dans son recueil en proses Les Champs Magnétiques, en 1919.

Peinture et écriture automatique

Avec des dessins surgissant au cours de sessions d’écriture automatique, il était logique de voir certains peintres s’emparer de cette technique spirite. Pollock, Gorky et bon nombre de peintres gravitant autour de Borduas s’y sont plongés afin d’initier une expression abstraite et nouvelle de la relation entre humain, nature et cosmos.

Psychologie et écriture automatique

Voici un domaine où l’écriture automatique est des plus intéressantes puisqu’elle favorise les découvertes relatives au subconscient, permettant aux psychologues de décortiquer et d’enquêter sur la dissociation entre sensations et perceptions.

Lien entre écriture automatique et parapsychologie

Tout comme l’hypnose, l’écriture automatique entraîne une modification de l’état de conscience. Il semblerait donc que cette pratique spirite libère l’esprit créatif pour les sujets y recourant même si ces derniers, comme nous l’avons vu, doivent prendre quelques précautions avant de se lancer dans une séance. N’étant pas sans conséquences, est-il finalement pertinent de se lancer seul ou de solliciter l’aide d’un professionnel ?

Ecriture automatique, la pratique solitaire ou via un professionnel de la voyance ?

Véritable expérience déconcertante, surtout si le pratiquant n’est pas habitué à communiquer avec les esprits, l’écriture automatique peut être vécue comme un moment troublant et compliqué pour la personne concernée. Si vous ne vous sentez pas à l’aise avec cette idée, si votre esprit est peu solide ou enclin à la dépression, il serait préférable de renoncer à réaliser seul une séance et de vous rapprocher d’un professionnel de la voyance. Sur Avigora, vous trouverez nombre de voyants sérieux disposés à vous épauler dans une communication sereine avec les esprits. Ils sauront vous guider et réaliser, pour vous, une séance de spiritisme pertinente et sûre.

Voyance japonaise

rue-japonaise-nuit

En évoquant la voyance et sa pratique aux quatre coins du globe, le Japon n’est guère spontanément associé à cette thématique. Et pourtant. Une voyance japonaise existe bel et bien même si elle demeure encore relativement confidentielle. Comment se pratique-t-elle ? Quelles informations peut-on y puiser ? Et, évidemment, comme y recourir ? Réponses.

Voyance japonaise, une histoire méconnue

Millénaire, adaptée et adoptée. Trois mois résumant à merveille la voyance japonaise et son histoire. En réalité, le terme voyance japonaise dissimule surtout une seule pratique nippone : l’astrologie japonaise. Fondée sur la connaissance de la date de naissance, l’astrologie japonaise puise ses origines au cœur du système élaboré en Chine il y a deux mille ans. Ce système a ensuite été revu et adapté pour le Japon par Juan Nakamori. A la différence de notre astrologie ou même de l’astrologie chinoise, l’astrologie japonaise joue avec la richesse des chiffres afin de construire un profil psychologique permettant de se situer parmi son entourage. Elle se base sur la magie des chiffres, dérivant ainsi de la numérologie. Attention cependant à ne pas la confondre avec le carré magique du Feng Shui (qui sert de base à l’astrologie chinoise). Ici, ce sont dix chiffres qui deviennent les dix signes. Ces derniers, les « sanméi » comportent chacun forces, faiblesses et un rythme sur lequel nous nous calquons. Quels sont ces dix signes ? Qu’entrainent-ils à leur suite ?

Astrologie japonaise, signification des signes

L’astrologie japonaise est donc constituée de dix chiffres soit dix signes : l’arbre, la fleur, le soleil, la flamme, le trésor, la montagne, la mer, le fer, la terre et la pluie. Certains de ces signes sont plus facilement associés au féminin tandis que les autres penchent du côté masculin.

Les signes masculins dans l’astrologie japonaise

Au nombre de quatre, on retrouve : 

- L’arbre, robuste et droit, solide et fort. D’un caractère ni souple ni malléable, l’arbre semble insensible aux influences extérieures. S’auto-dirigeant, il construit son existence en n’écoutant que lui et surmontant, sans difficultés apparentes, les embûches sur son chemin.

- Le fer, solide et volontaire. Son caractère lui permet de supporter toutes les responsabilités, faisant preuve de vaillance et paraissant indestructible. Son obsession : l’action.

- Le soleil, gai, joyeux et généreux. Honnête avec les autres, sensible aux arts, n’aimant guère la routine, il irradie en cherchant à placer l’inattendu au cœur de sa vie.

- Le trésor, idéaliste, attentionné, sensible et délicat. C’est un être sophistiqué qui n’apprécie que peu la vulgarité. Soucieux de son rapport aux autres, il est souvent en retenue.

Les signes féminins dans l’astrologie japonaise

Au nombre de six, on retrouve :

- La fleur, séductrice, douce, élégante et forte. Double, elle est aussi fragile à l’extérieur que puissante à l’intérieur. Son besoin de reconnaissance et d’admiration la caractérise parfaitement.

- La flamme, instinctive, unique, romantique et solitaire. Incisive et raffinée, elle refuse une vie morose et plate. C’est une impatiente, sensible au point que ses sentiments violents peuvent parfois la dépasser.

- La montagne, concentrée, imposante et magnanime. A l’aise avec le calcul et le commerce, bienveillante avec autrui, elle a néanmoins tendance à s’imposer et vouloir tout régenter.

- La terre, douce, maternelle, modeste et sobre. Ses talents, profondément enfouis, sont difficiles à percevoir pour autrui. Discrète, elle rayonne par son humilité, déteste les conflits ayant besoin de calme et de paix pour construire sa vie.

- La mer : rêveuse, courageuse, intelligente et créative. Son esprit est à l’image de son signe : en mouvement. Avec un tempérament artistique, non conformiste, c’est un signe songeur et téméraire, cultivant le goût du mystère, goûtant le monde et ses milliers de possibilités.

- La pluie : attentive, responsable, fluide et conformiste. L’indécision est sa maîtresse. Elle est le symbole du juste milieu, sans écart de caractère, elle ne fait rien de fou ou de sidérant, ne laissant ainsi que peu de place à la fantaisie. 

Comment faire appel à la voyance japonaise ?

Dix chiffres pour dix signes. Intrigué, vous désirez connaître votre signe dans l’astrologie japonaise et ainsi mieux vous ancrer dans votre vie et celle de votre entourage ? Pour obtenir de plus amples explications et interprétations en voyance japonaise, plusieurs formes de consultations sont possibles. Que vous optiez pour une voyance en ligne, une voyance tchat, ou une voyance en cabinet, n’hésitez pas à observer en amont les avis des précédents consultants afin de vous assurer du sérieux du voyant. Si vos doutes persistent, pour une consultation de voyance japonaise par téléphone, Avigora peut s’avérer être une excellente solution. De nombreux voyants sérieux vous y attendent et sont à votre écoute afin de réaliser une voyance immédiate sans CB.

Qu'est-ce-que la voyance Arabe ?

Règles pour faire confiance à un site de voyance

femme boule de cristal

" Puis-je avoir confiance en ce site ? " Nous sommes nombreux à nous poser cette question au cours d’une de nos navigations. Dans cet univers parallèle qu’est le cyberespace, il est primordial d’effectuer quelques vérifications préalables avant de confier, à un site, informations personnelles et bancaires. Certains domaines, à l’image de la voyance, sont particulièrement ciblés par les escrocs. Pour éviter vol d’identité et transactions douteuses sur vos comptes, voici quelques règles de bonne conduite pour faire confiance à un site de voyance.

6 conseils à suivre pour faire confiance à un site de voyance

Saviez-vous que vous laissez forcément des traces lorsque vous visitez un site ? Ces dernières sont parfois suffisantes pour récupérer vos données. Prenez-vous le temps d’observer si le paiement est sécurisé ? Pour ne plus faire d’erreurs lorsque vous désirez vous entretenir avec un voyant sérieux, à l’image de ceux présents sur Avigora, voici la marche à suivre.

La réputation du site

Pour connaître la notoriété d’un site, rien de plus simple. Une recherche classique sur un moteur de recherche vous permettra de collecter de précieux renseignements. Forums, réseaux sociaux, sites d’avis dédiés (à l’image de Trustpilot ou encore AvisVérifiés), blogs… toute source d’informations, extérieure au site en question, sera intéressante et vous permettra d’obtenir un retour des précédents utilisateurs. 

Vérifier le statut juridique du gérant du site

En bon enquêteur, n’hésitez pas à fouiller dans les C.G.S (conditions générales du site) pour relever le nom de la société qui gère cet espace. A partir de cette information, vous pourrez vous assurer de son existence réelle. Pour ce faire, compulsez des sites tels que Societe.com qui distillent des informations complémentaires. Une recherche sur LinkedIn ou Viadeo peut aussi apporter quelques renseignements.

L’utilisation des données personnelles

Nerf de guerre de ces derniers mois : l’utilisation des données personnelles. Si de plus en plus de site affichent dorénavant un bandeau vous permettant d’accepter ou refuser la transmission de vos informations au site et à ses partenaires, ce n’est pas encore le cas pour tous. Afin de vérifier que vos données ne sont pas directement communiquées aux voyants, là encore, les C.G.S (conditions générales du site) vous seront utiles pour relever l'emploi qui en sera fait. Autre point à surveiller : les cookies. Si le site ne mentionne pas clairement en première page (ou ne vous permet pas de les accepter / refuser) leur utilisation, là encore les C.G.S devraient vous être d’un grand secours. Dernier point, portez une attention particulière à ce qui est publié sur le site au travers des commentaires sur les réseaux sociaux, les messages (sous la fiche d’un consultant par exemple), les photos… Un simple coup d’œil suffit en général pour distinguer le vrai du faux (fautes d’orthographes, photos volées, etc.).

Prendre le temps de regarder les avis d’anciens clients

Parcourir les notes et commentaires laissés par d’anciens clients est un excellent moyen de faire confiance à un site de voyance. Prêtez une attention toute particulière à la qualité du commentaire. Est-il bien écrit ? Sans trop de fautes ? Sans être constamment dithyrambique ? Les commentaires sont-ils très anciens (ce qui indiquerait que le site n’est plus actif) ? Gardez cependant un esprit critique.

Sécurisez votre compte

Après cette minutieuse inspection, quelques précautions complémentaires lors de la création de votre compte, permettront d’assurer votre sécurité. Le choix de votre pseudonyme est primordial. Évitez les combinaisons « nom + prénom » (ou inversement), les informations personnelles (ville, numéro de téléphone, date de naissance, etc.). Essayez de le choisir le plus neutre possible. Si vous tenez à ce qu’il vous ressemble, ne glissez cependant rien qui puisse vous rendre reconnaissable. Il en va de même pour votre mot de passe. Ce dernier devrait être spécifiquement dédié à ce site, comprendre –lorsque cela est autorisé- des caractères spéciaux (type ponctuation ou pourcentage), une alternance de lettres majuscules et minuscules ainsi que des chiffres. Omettez néanmoins le « prénom + date de naissance » trop facilement déchiffrable ou les suites de chiffres (0000, 1234, etc.) les plus communes. Si vous craignez de les oublier, notez-les précieusement sur un cahier. Enfin, lorsque vous créez un compte, jetez un œil sur la possibilité de le clôturer et/ou de le supprimer si l’envie vous venait. Autre précaution d’usage, pensez à mettre régulièrement votre navigateur internet à jour. Sur certaines machines, les mises-à-jour s’effectuent d’elles-mêmes. Si ce n’est pas le cas pour vous, n’hésitez pas à vous tenir informé de son actualisation potentielle. Il n’en deviendra que plus efficace pour vous protéger. Si vous utilisez Internet depuis un réseau wifi public (hors de votre domicile par exemple) n’y entrez jamais vos informations. Vous ne savez pas qui y a simultanément accès. Favorisez les connexions privées (votre wifi) et, si besoin, déconnectez-vous d’un ordinateur partagé. 

L’importance du paiement sécurisé

Lorsque vous passez commande sur Internet, pour une voyance par CB ou pour une voyance sans CB (Paypal ou autre), assurez-vous que le petit cadenas vert soit bien présent dans la barre d’adresse du site au moment où vous validez votre commande (avant d’entrer vos informations bancaires). Prenez le temps de vérifier si le montant est clairement indiqué, identique à celui que vous aviez vu précédemment avant de confirmer votre achat. Enfin, dans le cadre d’un site de voyance, nous ne saurions que trop vous conseiller de vous méfier des formules à base d’abonnement. La voyance n’est pas un « produit lambda ». Elle n’est nécessaire qu’à certains instants de l’existence. Dans le cadre d’un abonnement, le site de voyance peut tenter de vous pousser à une consommation excessive, à devenir dépendant, ce qui, nous l’avons déjà vu, n’est nullement une chose que ferait un voyant sérieux.

Comment consulter un voyant sérieux ?